Conférence ClimPast | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Conférence ClimPast

Changements climatiques pré-Quaternaires : les développements modèles-données
Lundi 07 Mars 2022 - Mardi 08 Mars 2022
Conférence en présentiel - Institut de physique du globe de Paris, 1 rue Jussieu - Paris

 

Cette conférence a pour objectif d’encourager et d'améliorer l’approche modèles-données afin de mieux comprendre les changements environnementaux passés. Cette conférence s’adresse principalement aux environnements pré-Quaternaires mais des applications sur le Quaternaire sont les bienvenues.

 

Il sera notamment question :

  • De la comparaison de tous types de proxies (isotopiques, floristiques, fauniques, lithologiques…) avec les sorties de modèles (et les éventuels développements nécessaires)
  • Du problème des échelles spatiales (les reconstructions locales comparées aux climats simulés à une échelle globale)
  • De l’importance de la variabilité temporelle dans les enregistrements anciens. Très souvent les périodes anciennes sont abordées comme des états climatiques stables définis sur des périodes longues. Ce concept est plutôt bien adapté pour les environnements océaniques mais moins pour les environnements continentaux où la variabilité y est beaucoup plus marquée notamment pour le cycle hydrologique (variation journalière, saisonnière, interannuelle, ...).

 

En fonction des points d’intérêts, il sera possible d’orienter les développements des modèles  (modèles de climat, biogéochimiques, biosphère, …).

 

> Informations pratiques :

  • Soumission des résumés avant le 15 décembre 2021
  • Pas de frais d’inscription. Cette conférence s’inscrit dans la formation continue des personnels. Le logement, le petit déjeuner et le repas du midi seront pris en charge. (le transport et le repas du soir ne seront pas pris en charge).
  • Présentations de15 min puis 10 min de questions. Il s’agit de résumer une prospective dans laquelle vous souhaitez vous impliquer fortement sur les 3-5 années à venir (c.a.d une durée cohérente avec une durée de thèse), en mettent en avant une grande question et l’approche envisagée.

 

> En savoir plus :

 

Contacts: 

Guillaume Le Hir, équipe de paléomagnétisme